En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies

Ces derniers sont nécessaires au bon fonctionnement du site En savoir plus

J'ai compris

Conseils et aides proposés

Vous êtes bénéficiaire de la loi handicap et vous vous demandez s’il est nécessaire de communiquer votre handicap à votre employeur ? A vos collègues? Quelles sont les aides proposées ? OETH vous propose des conseils et solutions adaptés à votre situation.

Les actions conseillées :

  • Communiquer son handicap à l’équipe et / ou à son responsable hiérarchique peut être une bonne solution lorsque vous êtes détenteur d’un titre de bénéficiaire de la loi. Ne le cachez pas au sein de votre service. Si vous avez rencontré vous-même des difficultés à faire cette démarche et acceptez votre handicap, dites-vous que d’autres collègues vivent sûrement la même chose. Il n’est pas nécessaire d’aborder le handicap si celui-ci ne génère pas de conséquences sur l’activité de travail ou si vous n’êtes pas à l’origine d’une réorganisation du service. Vous êtes en droit de taire votre pathologie, votre déficience. En revanche si elle impacte votre travail, expliquez bien les raisons de votre aménagement particulier. Cela peut ne pas être compris, voire accepté par vos collègues.
  • Lors de l'entretien professionnel avec votre responsable, demander à effectuer des points sur vos capacités à réaliser les tâches de votre poste.
  • Prévenez le référent handicap ou votre direction de l’évolution de votre handicap, les informer c'est anticiper. Demandez à votre direction des moyens de vous projeter dans l’avenir.
  • Pour rappel, un titre de bénéficiaire de la loi handicap de 2005 (comme la RQTH par exemple) ne vous donne aucun droit. Ce n’est pas parce que vous êtes reconnu travailleur handicapé que l’on vous proposera des formations supplémentaires par exemple. En revanche, dès que vous rencontrerez un souci particulier dans votre activité de travail, ce titre de bénéficiaire de la loi vous ouvrira de nombreuses aides que vous n’auriez pas pu avoir si vous n’aviez pas déclaré votre handicap.

Plusieurs organismes peuvent vous aider dans vos démarches :

Vous êtes un salarié bénéficiaire de la loi, relevant d’un établissement de la Fehap, du Syneas ou de la Croix-Rouge française et vous souhaitez bénéficier de conseils personnalisés ? Contactez directement votre direction / service RH, les Instances représentatives du personnel, votre référent handicap ou votre service santé au travail. Ils seront les plus à même à répondre à vos interrogations.

Pour votre information, OETH ne pourra agir concrètement qu’avec l’accord préalable de votre direction.

 

En savoir plus…

Consulter nos fiches pratiques

> Faire part au médecin du travail de problèmes de santé

Haut de page

Inscription à la newsletter

Les champs avec une * sont obligatoire