En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies

Ces derniers sont nécessaires au bon fonctionnement du site En savoir plus

J'ai compris

Les instances représentatives du personnel, et particulièrement le CHSCT, ont pour mission de veiller sur les conditions de travail et la santé des salariés. Restriction médicale, arrêt de travail, aménagement de poste… Ces situations sont des signes d’alerte à prendre en considération pour le maintien dans l’emploi des salariés. C’est pourquoi il est important de communiquer et de rester en contact avec les salariés rencontrant une difficulté de santé au cours de leur carrière professionnelle.

Les IRP savent que la RQTH peut aider les salariés dont la déficience ou la pathologie impacte totalement ou partiellement l’activité de travail. Avec ce titre de bénéficiaire de la loi, les aides et les conseils d’OETH peuvent être mobilisés.

Comment encourager la reconnaissance du handicap ?

En premier lieu, il est important de rassurer le salarié en difficulté, de l’écouter. Vous pourrez ensuite l’accompagner et lui démontrer que la RQTH est une carte atout.

Le salarié devra faire face à de nombreux préjugés, des peurs quant à ce statut. Pour l’aider dans cette démarche, vous pouvez diriger le salarié vers notre site internet, rubrique Salarié. Plusieurs outils sont à sa disposition pour mieux comprendre ce qu’est la RQTH :

  • un article a pour ambition de venir briser l’ensemble des idées reçues sur la RQTH ;
  • un dessin animé illustre combien ce titre de bénéficiaire de la loi ouvre des droits que l’on n’aurait pas sans elle.

Vous pouvez également joindre le chargé de mission d’OETH en présence du salarié concerné et échanger ensemble sur ce point.

OETH conseille aux employeurs de ne pas traiter seul, en face à face, ce genre de situation avec les salariés, car cela peut faire peur. Rassurez le salarié puis discutez très vite ensemble avec votre direction, elle seule, peut agir concrètement.

Pour aller plus loin...

  • Voir le dessin animé  "Chassons les idées reçues, la RQTH est un atout !"

Haut de page

Inscription à la newsletter

Les champs avec une * sont obligatoire