En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies

Ces derniers sont nécessaires au bon fonctionnement du site En savoir plus

J'ai compris

Le secteur sanitaire, social et médico-social dépasse le BTP en nombre d’accidents du travail et de maladies professionnelles. Aujourd’hui plus de 15 000 salariés handicapés travaillent dans les établissements relevant de l’accord OETH…

Mettre en œuvre une politique handicap durable repose sur un engagement de la direction à :

  • Atteindre au minimum 6% de salariés bénéficiaires de l’obligation d’emploi des personnes handicapées
  • Maintenir dans l’emploi les salariés reconnus travailleurs handicapés
  • Travailler en étroite collaboration avec le secteur protégé

Pour que ces engagements soient effectifs, plusieurs règles sont à adopter :

1/ Travailler en concertation avec les IRP

Le sujet du handicap et plus largement de la santé au travail, est fédérateur. S’emparer seule du sujet peut être contreproductif. En faisant part de vos ambitions, objectifs et moyens sur la mise en place d’une politique handicap au sein de votre établissement, les IRP se sentiront impliqués et investis. Véritable relais informatif et de confiance, ils donneront vie à votre politique handicap, en informant leurs collègues des bonnes intentions de la direction. Votre politique handicap sera donc crédible auprès de vos salariés.

2/ Instaurer des partenariats avec le service de santé au travail, Cap emploi et le secteur protégé

Pour faire vivre une politique handicap, il est primordial d’instaurer des partenariats de confiance avec votre service de santé au travail, des opérateurs spécialisés de l’insertion et le secteur protégé :

  • Le médecin du travail est le pivot central pour mener à bien une politique handicap. Il est entouré d’une équipe pluridisciplinaire : infirmier du travail, assistante sociale, ergonome, psychologue… Tous doivent concourir à vous soutenir dans votre politique de maintien dans l’emploi.
  • Les Cap emploi, vous aident à recruter des personnes handicapées. En connaissant vos métiers et vos spécificités, le conseiller Cap emploi de votre département répondra précisément à vos besoins. Si vous l’informez par exemple que vous accueillez régulièrement des stagiaires handicapés, le Cap emploi parlera vous comme une structure prête et ouverte à l’accueil de personnes handicapées. Le Cap emploi de votre département propose diverses actions et événements, comme des clubs RH, des actions de présentation des métiers…
  • Le secteur protégé et adapté : Il est possible de répondre à la loi de 2005 en faisant travailler des personnes handicapées d’ESAT ou d’EA (entreprise adaptée). L’achat d’une prestation (comme l’entretien des espaces verts, l’impression, la mise sous pli) ou la mise à disposition d’un salarié handicapé d’un ESAT sur un poste de votre structure peuvent être valorisé en Unité bénéficiaire de travailleur handicapé (UBTH) au sein de votre DOETH. Rencontrer les ESAT et EA de votre département ou région et affiner avec eux vos besoins de prestations extérieures. Il est bon pour ces structures d’envisager des projets sur le long terme afin de mettre en place des actions de formations pour les rendre opérationnels dans le milieu du travail ordinaire.

> Pour en savoir plus, consulter le guide sur la sous-traitance et le site de notre partenaire handeco.

3/ Evaluer et communiquer

Evaluer ce que l’établissement / l’association entreprend en matière de politique handicap, est en général le rôle attribué au CHSCT. Cet organe politique suivra donc votre progression et réajustera vos objectifs régulièrement.

Il est également important de communiquer. Mettre en place une politique handicap au sein de votre établissement, c’est avant tout une histoire de préjugés à briser ! Communiquer sur vos actions réalisées, faites témoigner les salariés ayant bénéficié de votre soutien etc. OETH propose également de vous accompagner dans la mise en place

Vous souhaitez plus d’information sur la sensibilisation au handicap ? Mettre en place des actions de sensibilisation ?

> Consulter les rubriques :

> Contacter, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Conseiller politique handicap d’OETH.

Haut de page

Inscription à la newsletter

Les champs avec une * sont obligatoire