En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies

Ces derniers sont nécessaires au bon fonctionnement du site En savoir plus

J'ai compris
Envoyer un salarié en formation référent handicap, c’est choisir d’avoir une politique handicap active.

Les missions du référent handicap

Le référent handicap est une personne ressource de l’établissement facilitant la mise en œuvre de la politique handicap souhaitée par la Direction et les Instances représentatives du personnel. Il est l’interface reconnue entre les acteurs de l’établissement et OETH.

L’établissement lui octroiera le degré d’investissement nécessaire. Les principales fonctions du référent handicap sont :

  • Répondre à toutes les questions que peut se poser un salarié quant à l’intérêt d’être reconnu bénéficiaire de la loi
  • Suivre les salariés détenteurs d’un titre de bénéficiaire de la loi au cours de leur carrière professionnelle
  • Accompagner les salariés dans leurs démarches pour être reconnus bénéficiaires de la loi
  • Faciliter l’intégration d’un nouveau salarié ayant un titre de bénéficiaire de la loi
  • Anticiper au mieux les démarches à effectuer au cours des arrêts de travail ou même dès la restriction d’aptitude
  • Favoriser la recherche de solutions face aux situations d’inaptitude
  • Etre le relais des missions handicap nationales ou associatives lorsqu’elles existent.

La formation

OETH a construit cette action de formation en partenariat avec les Cap Emploi. 
Cette action spécifique d’une durée de 2 jours a pour objectif d’apporter connaissances et outils sur les handicaps, les réponses à l’obligation légale, les enjeux d’une politique handicap et sur OETH. 
Une troisième journée organisée 6 mois après la formation. Cette journée a pour objectif de faire le point et parfaire les connaissances acquises durant les 2 jours de formation.

Le contenu pédagogique :

  • Maîtriser le socle de connaissances nécessaires concernant l’emploi des personnes en situation de handicap (la loi du 11 février 2005, le droit des personnes handicapées, les modalités de réponses à la loi). 
  • Dépasser les représentations habituelles du handicap (préjugés, les différentes typologies du handicap, la RQTH et les autres statuts administratifs, l’intérêt de transmettre son statut à son employeur). 
  • Connaître le fonctionnement d’OETH pour mobiliser les aides à bon escient (les mesures de droit commun, l’Accord de branche OETH, ses financements et son offre de services, etc.).  
  • S’approprier le rôle de Référent Handicap afin de faciliter la mise en œuvre de la politique handicap au sein de l’établissement (le respect de la confidentialité, les grands axes d’une politique handicap, le réseau local, les freins et leviers pour développer l’emploi des travailleurs handicapés, les indicateurs de suivi, etc.).

Le réseau des référents handicap

Dans un souci de partage de bonnes pratiques, un réseau des référents handicap des établissements de l’accord OETH a été créé. Echanges, rencontres, soutien, voici les maitres mots du réseau de référents handicap.
Le réseau se façonne dans un premier temps à travers les échanges d’adresses de courriel et des relations nouées entre les référents handicap lors des sessions de formation. Des réunions biannuelles sont, elles, dédiées, au partage d’expériences vécues et transférables. C’est aussi l’occasion de venir réactualiser ses connaissances autour du handicap et de découvrir les changements institutionnels dans le traitement du handicap au travail. 
 


Reportages

Nous sommes allés à la rencontre de l’Afeji, association luttant contre toutes les formes d’exclusion, qui nous parle d’une des missions possibles du référent handicap.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retrouvez les témoignages de trois référents handicap que nous avons suivi au sein de leur structure.

Haut de page

Inscription à la newsletter

Les champs avec une * sont obligatoire