En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies

Ces derniers sont nécessaires au bon fonctionnement du site En savoir plus

J'ai compris

Pour mieux saisir la portée de ce message et de la RQTH, il est nécessaire de rappeler la définition de handicap au travail et du travailleur handicapé donnée par la loi de 2005 :

« Le handicap est une déficience physique, sensorielle, psychologique ou intellectuelle entraînant une incapacité totale ou partielle, dans une situation de travail donnée. »

« Est considérée comme travailleur handicapé toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions  physique, sensorielle, mentale ou psychique. » Code du travail - Article L5213-1

En résumé, lorsqu’une pathologie, une déficience, rend difficile votre activité de travail même partiellement, vous pouvez obtenir la RQTH. Cette démarche est strictement personnelle, confidentielle et temporaire.

La RQTH donne des droits et des avantages. En particulier, elle vous permet de bénéficier de mesures qui sécurisent votre parcours professionnel et d’être reconnu pour vos compétences et votre capacité à travailler, et non pour votre handicap.

En informant votre employeur, vous lui permettez :

  • de répondre à son obligation légale d’employer des personnes handicapées ;
  • de déclencher des dispositifs et financements afin de faciliter votre maintien dans l’emploi, votre travail au quotidien par le biais par exemple d’un aménagement du poste, d’une réduction des horaires, d’une formation…

Bénéficier des aides d'OETH

Les salariés du secteur sanitaire, social ou médico-social privé à but non lucratif bénéficient d’un accord sur le handicap spécifique à la branche professionnelle dont sont signataires les employeurs de la Fehap, du Syneas, de la Croix-Rouge française et les organisations syndicales.

L’association OETH chargée de la mise en œuvre des dispositions de l’accord peut ainsi accorder des financements spécifiques pour favoriser l’embauche et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

Ainsi, OETH accompagne les employeurs à « sécuriser » les parcours professionnels en accordant des financements aux personnes handicapées pour :

  • l’insertion / la professionnalisation : accompagnement à la prise de poste, contrats de professionnalisation, contrats d'apprentissage, etc.
  • le maintien dans l’emploi : aménagement du poste de travail, reconversion professionnelle, bilan spécifique, etc.

Pour aller plus loin...

> Visionnez le reportage : Chassons les idées reçues, la RQTH est un atout !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Consulter la publication La reconnaissance du handicap

Haut de page

Inscription à la newsletter

Les champs avec une * sont obligatoire