En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies

Ces derniers sont nécessaires au bon fonctionnement du site En savoir plus

J'ai compris

Former un référent handicap, c’est choisir de mener une politique handicap active. C’est ce que nous avons pu constater lorsque Cybèle Vincent, comptable à l’association Olga Spitzer, nous a invités à assister à Embarquez-les, une pièce de théâtre sur le handicap.

Cybèle Vincent, Référente handicap OETH

L’association Olga Spitzer veille à la bientraitance des jeunes dans leur famille et à leur insertion dans leur environnement. Créée en 1923 et reconnue d’utilité publique depuis 1928, elle compte 18 établissements et services à Paris et dans sa région, et 900 professionnels.

Cybèle Vincent a récemment suivi une formation pour devenir Référent handicap, une formation proposée par OETH qui a pour objectif de rendre un salarié capable d’initier une politique handicap en fédérant les acteurs principaux d’un établissement (direction, IRP, médecin du travail) dans l’élaboration d’une politique handicap.

C’est avec cette nouvelle casquette que Cybèle a initié le projet d’organiser une après-midi de sensibilisation en invitant les salariés de son service à un spectacle sur le thème du handicap. Suivie d’un temps d’échanges avec le public, la représentation de cette pièce de théâtre a permis à la trentaine de participants présents d’échanger entre eux mais aussi avec les comédiens, le Conseiller Politique handicap d’OETH et leur direction. Retour sur cette action de sensibilisation.

Rencontre

Pourquoi avoir choisi le spectacle comme outil de sensibilisation ?

"Je souhaitais que cette première approche soit ludique et attrayante. Le handicap est un sujet lourd aux yeux des salariés et à propos duquel beaucoup de préjugés restent ancrés dans les esprits. Le spectacle me paraissait être une bonne solution pour transmettre des informations sous une forme drôle et « allégée » afin d’ouvrir le dialogue lors du temps d’échanges."

Quel est, selon vous, le message le plus important à faire passer ?

"Ouvrir le dialogue sur le handicap et libérer la parole sont les points qui me semblent importants à aborder dans un premier temps. Un des retours sur le spectacle a été : « Vous avez démystifié le mot “handicap”. » Cette prise de conscience que nous sommes tous potentiellement concernés par un éventuel handicap, actuel ou futur, pourra, je l’espère, permettre aux salariés en difficulté de se sentir libres par rapport aux préjugés afin d’étudier les possibilités qui s’offrent à eux, à commencer par la RQTH."

Avez-vous eu des retours après cette sensibilisation ?

"Dès le lendemain, les salariés ont échangé sur leurs ressentis à propos du spectacle et du temps d’échanges. Les commentaires sont positifs et encourageants, et un salarié à qui une problématique de santé risque à terme de nuire a pris la décision de faire une demande de RQTH. Jusqu’à présent et malgré plusieurs rencontres, ce salarié n’arrivait pas à franchir ce cap, par peur de la différence et des préjugés. Le temps d’échanges qui a suivi le spectacle lui a permis de se rendre compte que ses collègues se sentaient potentiellement tous concernés et que cette démarche représentait à leurs yeux un avantage et une sécurité.

Notre directrice, Mme Cuadros, m’a aussi informée qu’un autre établissement d’Olga Spitzer était également intéressé et souhaitait qu’un de ses salariés suive la formation de Référent handicap et qu’il se rapprocherait de nous au sujet du spectacle de OH my coach !
Je trouve que, malgré la faible participation des salariés (à peine un tiers des effectifs), les retours sont constructifs et que cette première démarche a tout de même permis d’ouvrir un dialogue jusqu’alors difficile."

Avez-vous d’autres projets en cours ?

"J’ai le projet de concevoir un quiz à transmettre aux salariés au cours du 4e trimestre 2015. Il pourrait prendre la forme d’un jeu-concours avec un gain à la clé. C’est Didier Golczyk, le Conseiller Politique handicap d’OETH, qui m’a soumis l’idée. Je souhaiterais également organiser une rencontre entre les IRP, le médecin du travail et OETH afin d’initier un travail de communication et de collaboration entre les différentes instances dans le but d’anticiper au mieux les licenciements pour inaptitude."

Embarquez-les est une pièce de théâtre proposée par OH my coach ! Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de ohmycoach.eu.

La troupe d'Oh my coach!, Cybèle Vincent et Didier Golczyk.

"Cette initiative portera ses fruits"

"Bravo, Cybèle. Cette initiative portera ses fruits. Sensibiliser ses collègues au handicap est une phase essentielle dans une politique handicap qui doit idéalement intervenir après avoir rencontré et sensibilisé les acteurs internes d’un établissement. La présence du référent handicap est elle aussi indispensable. Comme nous le dit Cybèle, ces actions de sensibilisation ont pour objectif de libérer la parole, et il est important que quelqu’un puisse la recueillir ; le référent handicap est formé pour cela."
Didier Golczyk, conseiller politique handicap OETH.

 

Partager cet article :
Haut de page

Inscription à la newsletter

Les champs avec une * sont obligatoire