En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies

Ces derniers sont nécessaires au bon fonctionnement du site En savoir plus

J'ai compris

Le 21 septembre 2020, Dominique Blin, vice-présidente d'Unaforis, Frédéric KARINTHI, Président adjoint d'OETH et Didier Férrières, Président d'OETH se sont retrouvés pour renouveler leur collaboration autour du dispositif OASIS handicap.

Un nouvel accord de partenariat pour développer des projets de coopération opérationnels renforcés

Cette nouvelle convention a pour ambition de favoriser l’accès aux emplois et d’accompagner les parcours professionnels dans le secteur de l’intervention sociale pour les publics bénéficiaires de la loi de 2005, à travers la mise en place de dispositifs spécifiques, le soutien à l’entrée en apprentissage, et le développement de « l’accessibilité totale » des centres de formation.

Dans le cadre de la mise en œuvre d’axes stratégiques, les signataires s’engagent à développer des actions à partir d’établissements de Formation adhérents de l’UNAFORIS et en associant tous les partenaires utiles dont les acteurs de l’insertion et du maintien en emploi (Cap Emploi, CRP, médecine du travail…), les associations partie prenantes de l’économie sociale et solidaire, les collectivités territoriales, pouvoirs publics, fédérations du secteur, associations professionnelles, usagers et représentants d’usagers concernés et volontaires.

D’une expérimentation régionale à un déploiement sur l’ensemble du territoire français en 2020

OASIS Handicap est un dispositif de formation préparatoire aux métiers du social et du médico-social à destination des travailleurs handicapés. Il propose au travers d’actions de positionnement, de remise à niveau, de remobilisation, d’approche métiers et de pré qualification, de soutenir et valider les compétences nécessaires à l’entrée dans une formation qualifiante, en vue de l’obtention d’un titre ou d’un diplôme professionnel. Ce dispositif est basé sur 3 grandes étapes : la découverte des métiers, la validation du projet professionnel et enfin sa concrétisation.

Initié en Languedoc Roussillon il y a 6 ans avec pour objectif de permettre à des personnes éloignées de l’emploi d’accéder aux métiers de l’intervention sociale et médico-sociale, en alternant terrain et théorie, le dispositif n’a fait que croître depuis et compte aujourd’hui 20 sessions de formations dans 13 régions : Auvergne / Rhône Alpes, Bourgogne, Bretagne, Centre Val de Loire, Grand Est, Hauts de France, Ile de France, Ile de la Réunion, Normandie, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, PACA, Pays de la Loire.

Fort de ce succès, 5 nouvelles sessions verront le jour à Evreux, Rennes, Perpignan, Avignon et Pau et débuteront d’ici la fin de l’année.

Pour en savoir plus sur le dispositif : c'est ici
Lire le communiqué de presse

 

Partager cet article :
Haut de page

Inscription à la newsletter

Les champs avec une * sont obligatoire