En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies

Ces derniers sont nécessaires au bon fonctionnement du site En savoir plus

J'ai compris

L'OETH vient d'éditer un guide  intitulé Handicap au travail et prévention des risques de santé, suivez le guide destiné aux nouveaux adhérents Fehap, Nexem ou Croix-Rouge Française qui rejoignent l'accord OETH. Ce livret à pour objectif de présenter à chaque responsable d'établissement l'accord OETH 2016-2020, ses missions, ses actions et son fonctionnement. 

Handicap au travail : comment prévenir les risques pour la santé ?

Depuis 25 ans, l’OETH vous épaule pour améliorer l’emploi des travailleurs handicapés. Parce qu’une politique handicap efficace vous permet de prévenir les risques pour la santé de vos salariés,OETH vous apporte des conseils et expertises pour vous guider dans votre action.

Balayez les idées reçues sur le handicap au travail

De nombreux préjugés persistent sur le handicap. C’est pourquoi, Il est essentiel de le considérer sous l’angle de l’univers des possibles car instaurer une politique handicap favorise une organisation efficace du travail, le bien-être et la santé des salariés. À ce titre, l’OETH peut former un de vos salariés à la fonction de référent handicap.

Ayez à l’esprit que 85 % des situations de handicap sont invisibles et ne sont pas lourdes. La loi du 11 février 2005 reconnaît comme travailleur handicapé « toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites à la suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale ou psychique. » Ainsi, une personne atteinte d’une déficience visuelle, d’une déficience auditive, d’une maladie cardiaque, d’asthme, de dépression, d’une maladie évolutive telle que la sclérose en plaques ou la spondylarthrite, de troubles musculo-squelettiques, de mucoviscidose, myopathie, leucémie, d’une phobie invalidante, d’une allergie, d’un problème moteur, de dyslexie, de diabète, d’un cancer, du sida... peut être reconnue travailleur handicapé si sa situation de handicap peut avoir une incidence sur la tenue de son poste. Ne serait-ce, par exemple, que pour lui permettre de concilier ses soins éventuels avec son travail. Un travailleur handicapé peut donc, dans la grande majorité des cas, travailler au sein de nos établissements. Et d’ailleurs, il y travaille déjà, souvent sans même savoir qu’il pourrait être reconnu travailleur handicapé et accompagné par son employeur.

Exit les risques pour la santé : trouvez des solutions et des formations adaptées

De nombreuses solutions compensent le handicap afin de travailler efficacement (un appareil auditif pour une personne malentendante, l’aménagement des horaires du travail, une chaise ergonomique pour une personne souffrant du dos, etc.). Dans de nombreux cas, l’OETH finance les aménagements nécessaires.

Le statut de travailleur handicapé reste confidentiel, d’où l’importance d’informer chaque salarié de la nécessité de se faire connaître auprès de son employeur afin que sa situation soit examinée pour lui donner l’opportunité de bénéficier d’aménagements adaptés à son poste.

Anticipez le retour d’un de vos salariés pendant son arrêt de travail, grâce à une visite de pré-reprise. Cette action vous permet de relever les difficultés à la reprise du travail et d’échanger avec lui sur les solutions envisageables : la visite ne peut être requise que par ce dernier, son médecin traitant ou le médecin du travail.

Insertion professionnelle et formations

Former les personnes handicapées participe positivement à leur insertion professionnelle. L’OETH s’inscrit dans cette démarche en proposant le dispositif OASIS Handicap, une formation qualifiante et de mise en situation, en alternance, préparant aux métiers du social et du médico-social, spécifiquement conçue pour accompagner les personnes handicapées dans leur démarche d’évolution professionnelle.

Recrutement, accompagnement et sensibilisation : adoptez le réflexe OETH

L’OETH guide vos établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux dans vos actions pour le handicap au travail. Vous évitez ainsi les risques pour la santé de vos salariés.

Pour se faire, nous vous épaulons dans :

  • le recrutement et l’intégration des personnes en situation de handicap et vous apprenons à miser sur leurs compétences ;
  • l’accompagnement des salariés en difficulté dans leur travail pour leur apporter de bonnes conditions de travail ;
  • la définition d’un nouveau métier pour les salariés devenus inaptes ;
  • la sensibilisation de votre établissement pour comprendre le handicap au travail et pallier les risques pour la santé.

Prenez contact avec l’un de nos conseillers pour recevoir votre kit « Le handicap au travail, parlons-en ». Il saura sensibiliser vos salariés.

Notre accompagnement et nos conseils vous permettent d’anticiper les risques pour la santé de vos travailleurs handicapés.

Télécharger le guide


Pour en savoir plus, consultez notre fiche pratique pour installer les indicateurs de santé, vérifier leur suivi, déterminer une politique de handicap et devancer les problèmes de santé des salariés handicapés :
http://www.oeth.org/files/fichiers/Fiches_pratiques/10_Indicateurs_de_sante.pdf

 

 

Haut de page

Inscription à la newsletter

Les champs avec une * sont obligatoire